Aller au contenu

Cherché-pas-trouvé . . . retrouvé

2011 avril 7
Tags:
Posted by florent

Il y a bien longtemps, en 2005, j’avais posté sur ce blog un billet traitant d’une forme chinoise très concise :

我找不到 je l’ai cherché mais je ne l’ai pas trouvé

On dit en chinois en quatre caractères ce qu’il faut onze mots pour dire en français.

Et récemment en parlant à une chinoise j’ai vu une phrase toute proche, mais qui donne à l’inverse une grande concision du francais par rapport au chinois : il s’agit du verbe “retrouver” qui visiblement n’existe pas en chinois de manière simple (bien qu’il y ait de nombreux caractères donnant l’idée de “re-” ; de répétition)

Je l’ai retrouvé : 我没找到了可是又找到了

Quatre mots français se disent en onze caractères chinois !

8 Réponses Leave One →
  1. avril 12, 2011

    “Je l’ai retrouvé”, qu’entendez-vous? J’ai l’ai égaré, puis je l’ai cherché et trouvé et encore une fois, je l’ai égaré et je l’ai trouvé une seconde fois ( donc je l’ai retrouvé) ou alors?

  2. dada permalien
    avril 13, 2011

    Il me semble que les deux phrases de ton deuxième exemple ne sont pas équivalentes. En effet, « retrouver » n’implique pas forcément qu’il y ait eu recherche infructueuse. On peut avoir perdu de vue un vieil ami et, sans l’avoir cherché, le retrouver par hasard 20 ans après.

    • florent permalien
      avril 14, 2011

      Oui dada,

      Il faudrait préciser le contexte. Ma prof de chinois avait oublié sa trousse de crayons à la maison. Je l’ai mise de côté mais j’ai oublié de lui rendre pendant une semaine. Ensuite je l’ai cherchée partout mais je ne la retrouvais plus pendant encore une semaine. C’est dans ce ce contexte que j’ai pu affirmer une phrase très simple en francais et un peu plus compliquée en chinois :

      je l’ai retrouvée !

  3. passant permalien
    avril 17, 2011

    je l’ai retrouvée !

    Dans ce contexte, on dit : 我又找到了!

    • florent permalien
      mai 17, 2011

      Oui passant ; ma prof est d’accord avec cette phrase ; même si elle est caractérisée par la grammaire “moderne” du chinois contemporain (grammaire largement importée). Elle n’est pas très “classique” et ne fait pas apparaître clairement le fait que je l’avais cherché déjà en vain, puis qu’en cherchant à nouveau je l’ai retrouvé. Mais bon ; peut être que cet humble billet ne demande pas de telles recherches ;-)

  4. JEPACI permalien
    mai 8, 2011

    06.05.11
    Pour trouver, il faut d’abord chercher !
    Pourquoi les chinois ont-ils du mal à décomposer les 2 actions ,
    De même :
    - prêter et emprunter….
    la différence est importante, à croire qu’il est plus facile de confondre….
    - vert et bleu
    ils ne sont pourtant pas daltoniens ?

    • florent permalien
      mai 17, 2011

      Bonjour Jepaci

      Effectivement de nombreux verbes en chinois, lorsqu’il s’agit d’une transaction avec un donneur et un receveur, ne sont pas clairs quant au donneur et au receveur justement.

      Mais si on regarde en francais ; il y a quelques verbes comme cela aussi ! Regardez la phrase “je loue cet appartement”. En suis-je propriétaire ou locataire ? Impossible à savoir.

      En fait j’aime bien ce flou des verbes en chinois ; il permet d’insister dans la phrase sur l’action, presque indépendamment de son sujet ou de son objet.
      Pour dire “il pleut” en francais on est obligé de rajouter ce sujet “il”. Mais qui est ce “il” finalement ? Le ciel ou le nuage ? Dieu ? Le changement climatique ? Peu importe ici. On veut juste dire que de l’eau tombe du ciel. C’est le verbe “tombe” qui est important.
      Ce qui est parfaitement rendu en chinois : 下雨 littéralement tomber-pluie. Ne cherchez pas le sujet ; il n’y en a pas.
      Pour plus de réflexions sur ce thème, vous pouvez chercher “moi chinois” ou bien “ellipse” (du sujet) sur ce blog.

  5. Bob permalien
    août 10, 2011

    Un peu tiré par les cheveux les deux phrases…
    En langage courant ça donnerait plutôt:
    - je ne le trouve pas : 我找不到它了
    - je l’ai retrouvée : 我把它找回来

Laisser un commentaire